Écrire Corée du Nord. Joo Won-Moon, un étudiant, arrêté

AU 158/15 ASA 24/2075/2015 13 juillet 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 AOÛT 2015 À KIM JUNG-UN, COMMANDANT SUPRÊME DE L’ARMÉE POPULAIRE CORÉENNE, Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Détenu par les autorités nord-coréennes depuis avril 2015, l’étudiant sud-coréen, Joo Won-moon, risque d’être condamné à une longue peine d’emprisonnement et d’être victime de torture et d’autres formes de mauvais traitements. Aucune information sur son procès n’a été communiquée pour l’instant. Joo Won-moon, un étudiant sud-coréen de 21 ans, a été arrêté par les autorités nord-coréennes le 21 avril. Il avait franchi la frontière nord-coréenne à pied près de Dandong, en Chine. Dernièrement, il vivait aux États-Unis et avait fait une pause dans ses études pour effectuer un voyage en Asie. En mai, les autorités nord-coréennes avaient permis à des médias internationaux de s’entretenir avec Joo Woo-moon et trois autres détenus sud-coréens. Dans un entretien diffusé par CNN le 4 mai, Joo Woo-moon déclarait que lorsqu’il est entré en Corée Nord, il « voulait être arrêté » et qu’il espérait contribuer à l’amélioration des relations entre les deux Corées. Pendant l’entretien, Joo Woo-moon déclarait également qu’il était en bonne santé et bien nourri. Les trois autres hommes interrogés, Kim Jung-wook (51 ans), Kim Kuk-gi (61 ans), tous deux missionnaires, et l’homme d’affaires Choe Chun-gil (56 ans), ont tous été condamnés à des peines de réclusion à perpétuité. Kim Jung-wook avait été arrêté le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir