Écrire Jamyang Kyi (f), 42 ans, musicienne ...

ASA 17/073/2008 - AU 117/08 Jamyang Kyi, célèbre musicienne et écrivaine tibétaine dont les textes abordent des questions féminines, semble avoir été victime d’une disparition forcée. Amnesty International craint qu’elle ne soit soumise à la torture ou à d’autres formes de mauvais traitements et que sa vie ne soit en danger. Jamyang Kyi, qui produit également des émissions pour la section en langue tibétaine de la chaîne publique Qinghai TV, a été emmenée le 1er avril par des agents en civil de la sûreté de l’État alors qu’elle se trouvait sur son lieu de travail, dans la ville de Xining (province du Qinghai). D’abord placée en détention au bureau de la Sécurité publique de Xining, elle a ensuite été transférée, le 4 ou le 5 avril, dans un lieu tenu secret. Les autorités n’ont pas indiqué si elle avait été formellement inculpée. Jamyang Kyi a pu rester en contact avec ses proches depuis son téléphone mobile jusqu’au 7 avril, mais depuis cette date, l’appareil aurait été éteint. Au cours de deux perquisitions à son domicile, la police aurait saisi son ordinateur et d’autres objets personnels. Jamyang Kyi est bien connue des Tibétains pour ses activités de militante féministe, ainsi que pour son œuvre musicale. Elle a sorti quatre albums mêlant le style pop moderne à la musique traditionnelle tibétaine, et donné une série de concerts et de conférences aux États-Unis au cours d’une tournée en 2006. Son blog (www.tibetabc.cn/user1/jamyangkyi/index.html) a beaucoup de succès auprès des jeunes tibétains, bien qu’il n’ait (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.