Écrire Egypte. Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein, un étudiant, battu en prison pour avoir voulu prendre ses affaires

Action complémentaire sur l’AU 286/14, MDE 12/2109/2015 16 juillet 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 AOÛT 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. L’étudiant égyptien Mahmoud Hussein, prisonnier d’opinion, a été battu par des gardiens de prison le 14 juillet. Il a passé plus de 500 jours en détention provisoire pour avoir porté un t-shirt avec le logo « Action en faveur d’une nation sans torture », et a été torturé. Le 14 juillet, Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein, prisonnier d’opinion de 19 ans, a été roué de coups par deux gardiens qui l’ont empêché d’emmener ses affaires dans une autre prison où il devait être transféré, a déclaré son frère, Tarek Tito. Il a été informé qu’il allait être conduit dans un autre établissement pénitentiaire mais il est toujours incarcéré à la prison d’appel du Caire. Mahmoud Hussein avait appris qu’il allait être transféré de cette prison vers une autre et a donc commencé à réunir ses affaires, notamment ses vêtements et sa literie. Cependant, les gardiens de prison l’en ont empêché et l’ont giflé et frappé à coups de poing dans le ventre lorsqu’il a insisté pour les prendre. Selon sa famille, c’est la deuxième fois que Mahmoud Hussein est battu pendant sa détention. La première fois, les faits avaient été signalés au ministère public, auprès duquel une plainte avait déposée le 26 juillet 2014. L’étudiant a été battu, torturé et maintenu en détention provisoire pendant plus de 500 jours pour avoir porté un t-shirt avec le logo « Action en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir