Écrire Serbie. Des familles Roms risquent de se retrouver sans abri

AU 161/15, EUR 70/2132/2015, 21 juillet 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1ER SEPTEMBRE 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinquante-trois familles roms risquent d’être expulsées de force très prochainement de leur domicile à Belgrade, la capitale serbe. Déplacées du Kosovo, elles se sont installées dans le quartier, situé sur la commune de Zemun, entre 1999 et 2000. Entre le 7 et le 10 juillet, elles ont reçu des avis de démolition. Faute de s’être vu proposer un nouveau logement, elles risquent de se retrouver sans abri. Ratko Mitrovi ?, également appelé Grme ?, est un quartier informel de la commune de Zemun, dans le nord-ouest de Belgrade. Il est situé entre deux voies de chemin de fer, sur un terrain étroit appartenant à la compagnie ferroviaire serbe. Le 26 juin, les inspecteurs municipaux chargés de la construction ont émis des avis de démolition écrits au motif que les logements concernés avaient été bâtis sans permis. Ces avis, remis aux familles roms entre le 7 et le 10 juillet, ordonnaient la démolition dans les 24 heures. Aucune consultation préalable n’a été menée auprès des intéressés, qui n’ont d’ailleurs pas reçu de préavis. Pour l’instant, les habitants n’ont procédé à aucune démolition mais ils ont été prévenus que, s’ils ne le faisaient pas, les autorités s’en chargeraient. On ignore quand celles-ci ont prévu d’intervenir. Les habitants de Grme ? ne se sont vu proposer aucune solution de relogement à ce jour et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.