Écrire Bulgarie. Des centaines de Roms risquent d’être expulsés de force

AU 169/15 EUR 15/2199/2015 31 juillet 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 SEPTEMBRE 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. En Bulgarie, dans la municipalité de Gurmen, 126 familles roms risquent d’être expulsées de force. Huit familles ont déjà été privées de logement. Les autorités bulgares doivent respecter les garanties internationales relatives aux droits humains et veiller à ce que personne ne subisse d’expulsion forcée. Le ministère du Développement régional prévoit d’expulser de force près de 850 Roms, dont 350 sont des enfants, de 126 logements du quartier de Kremikovtzi, dans le village de Marchevo dans le sud-ouest de la Bulgarie. Huit habitations roms ont déjà été démolies en juin, laissant les familles sans abris. Quatre des familles ont été expulsées par les autorités et quatre ont quitté leur logement sous la menace d’amendes. Après inspection, les autorités ont déclaré que certains des logements avaient été construits illégalement et ont ordonné leur démolition. Deux des logements devaient être démolis le 13 juillet (mais ne l’ont pas encore été). Vingt-deux autres logements doivent être détruits le 31 juillet. Le 10 juillet, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a appelé les autorités bulgares à arrêter le processus de démolition, à moins que le gouvernement n’ait déjà fourni d’autres logements aux familles. Bien que le gouvernement bulgare ait assuré la CEDH que les familles ne seraient pas expulsées sans que des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse