Écrire Mizan Noor Al Rahman Ayoub Mia (h), 37 ans ...

... ressortissant bangladais MDE 11/001/2008 - AU 119/08 Mizan Noor Al Rahman Ayoub Mia, ressortissant bangladais, a été condamné à mort par la Cour de cassation de Bahreïn. Son exécution est maintenant en attente de ratification par le roi Sheikh Hamad bin Issa al Khalifa. Si celui-ci valide sa condamnation, Mizan Noor Al Rahman Ayoub Mia risque d’être exécuté dans les prochaines semaines. D’après les informations relayées par les médias locaux, Mizan Noor Al Rahman Ayoub Mia a été reconnu coupable du meurtre de son employeuse, une Bahreïnite tuée en août 2006. Selon certaines sources, il aurait « avoué » en être l’auteur. Mizan Noor Al Rahman Ayoub Mia a été condamné à mort en avril 2007 par la Haute Cour criminelle, décision dont il a fait appel par la suite. Il a été débouté par la Cour d’appel criminelle suprême en janvier 2008, et la Cour de cassation a confirmé ce jugement le 28 avril 2008. INFORMATIONS GÉNÉRALES Les autorités ont rarement recours à la peine capitale à Bahreïn. Cependant, ces dernières années, plusieurs personnes ont été condamnées à mort. En décembre 2006, trois ressortissants bangladais ont été exécutés ; les autorités bahreïnites n’avaient alors ôté la vie à aucun prisonnier depuis 1996. Dans cet État, les condamnés sont généralement passés par les armes. Amnesty International craint que la peine de mort ne soit appliquée de manière disproportionnée et en grande majorité contre des ressortissants étrangers à Bahreïn. En janvier 2008, une proposition de modification du Code pénal de 1976 visant (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.