Écrire Bahrein. Le militant politique Ebrahim Sharif, arrêté apres avoir prononcé un discours

AU 168/15, MDE 11/2197/2015 31 juillet 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 SEPTEMBRE 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant politique Ebrahim Sharif a été arrêté et inculpé pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression en prononçant un discours lors d’un rassemblement public. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Le militant politique Ebrahim Sharif a été déféré au parquet le 28 juillet pour être interrogé, en présence de son avocat. Ce dernier a demandé à ce qu’il soit libéré sous caution, mais le parquet a refusé et a ordonné son maintien en détention pour 15 jours supplémentaires. Il est détenu au poste de police d’Al Hala, dans le gouvernorat d’Al Muharraq, au nord de la capitale du pays, Manama. Il s’agit d’un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Ebrahim Sharif a été arrêté à son domicile le 12 juillet à 2 h 30 du matin et a été conduit à la Direction des enquêtes criminelles (CID) où il a été interrogé au sujet d’un discours qu’il avait prononcé lors d’un rassemblement public le 10 juillet. Il a ensuite été placé en détention provisoire pendant 48 heures. Le parquet a interrogé Ebrahim Sharif le 13 juillet, pour des accusations « d’incitation à la haine et au mépris du régime » et « d’incitation au renversement du régime par la force et des moyens illégaux », au titre des articles 165 et 160 du Code pénal bahreïnite. Il a nié les faits qui lui (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir