Écrire Russie. Les poursuites engagées contre des militants ukrainiens accusés de terrorisme, doivent être abandonnées

AU 170/15, EUR 46/2202/2015, 31 juillet 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 SEPTEMBRE 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le cinéaste Oleg Sentsov et le militant écologiste Alexandre Koltchenko sont jugés par un tribunal militaire à Rostov-sur-le-Don, en Russie. Tous deux sont des citoyens ukrainiens et des habitants de Crimée opposés à l’annexion de cette région par la Russie. Les accusations abusives de terrorisme dont ils font l’objet sur la base d’allégations de destructions de biens ainsi que les allégations de torture répétées éveillent des craintes quant à l’équité de leur procès. Oleg Sentsov est accusé d’avoir monté un groupe terroriste et d’avoir commis des actes de terrorisme en avril 2014, peu de temps après l’occupation et l’annexion de la Crimée par la Russie. Il pourrait être condamné à la réclusion à perpétuité. Alexandre Koltchenko est quant à lui accusé d’être membre de ce groupe et d’avoir commis un acte de terrorisme. Il encourt une peine maximale de 20 ans d’emprisonnement. Le ministère publique a accusé les deux hommes d’avoir mis le feu aux locaux du parti Russie unie, qui étaient ceux du Parti des régions ukrainien (parti du président évincé Viktor Ianoukovitch) au moment des faits, détruisant la cuisine du bâtiment. Oleg Sentsov et Alexandre Koltchenko sont également accusés d’avoir tenté de faire exploser la statue de Lénine et le monument de la flamme éternelle à Simferopol, la capitale de la Crimée. Les deux hommes nient (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir