Écrire Oman. Mahmoud al Fazari détenu après que son frère a fui le pays

AU 167/15, MDE 20/2192/2015, 3 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 SEPTEMBRE 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mahmoud al Fazari, ressortissant omanais, est détenu sans inculpation depuis le 22 juillet. Son frère a fui le pays quelques jours auparavant alors qu’il était sous le coup d’une interdiction de voyager. Mahmoud al Fazari risque d’être victime de torture ou d’autres mauvais traitements. Mahmoud bin Khalfan bin Salem al Fazari, 22 ans, a été arrêté le 22 juillet après avoir été convoqué à la section spéciale de la police (al Qism al Khas) dans le quartier de Qurum à Mascate, la capitale, afin d’y être interrogé au sujet de son frère, Mohammed al Fazari, qui avait fui le pays. Après son arrestation, Mahmoud al Fazari a été transféré au poste de police de Ruwi, également à Mascate, et a réussi à faire savoir à sa famille qu’il était détenu à cet endroit. Son père a été autorisé à le voir peu de temps le 24 juillet et a remarqué des bleus sur son corps. Pendant sa visite, des policiers l’ont menacé : ils lui ont dit que, si son fils n’avouait pas avoir aidé son frère à fuir le pays, d’autres membres de la famille, notamment des femmes, seraient convoqués à la section spéciale pour interrogatoire. Mahmoud al Fazari a été reconduit à la section spéciale de Qurum, où il est détenu sans inculpation depuis lors. Mohammed al Fazari, défenseur des droits humains et blogueur, est arrivé au Royaume-Uni le 17 juillet. Il est parvenu à quitter Oman (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.