Écrire Mexique. Adrian Vasquez Lagunes, victime de torture, doit être libéré de prison

Action complémentaire sur l’AU 93/15, AMR 41/2204/2015 – 5 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 AOÛT 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Adrián Vasquez Lagunes est détenu dans une prison près de Tijuana, dans le nord du Mexique, depuis septembre 2012, lorsqu’il a été arbitrairement arrêté et torturé par la police dans le but de l’accuser d’infractions liées à la législation sur les stupéfiants. Tous les éléments de preuve contre lui ont été obtenus par des procédures irrégulières. Un recours a été déposé et le ministère public dispose maintenant de quelques jours pour répondre et potentiellement abandonner les charges retenues contre Adrián Vasquez et donc autoriser sa libération. Adrián Vasquez, 33 ans et père de quatre enfants, a été arrêté au volant de son véhicule à Tijuana, dans l’État de Basse-Californie, le 26 septembre 2012. Il a été menacé, battu et presque asphyxié pendant une période de 12 heures de détention aux mains de la police d’État. Les policiers lui ont injecté de l’eau dans le nez pour remplir ses poumons. Des voisins l’ont vu se faire battre lorsque la police l’a amené à son domicile pour procéder à une perquisition. La police l’a ensuite présenté aux média comme un trafiquant de drogue notoire. Les agents qui l’ont arrêté l’ont remis à des représentants du ministère public en affirmant qu’ils l’avaient arrêté pour excès de vitesse à bord d’un véhicule volé et qu’il s’était alors identifié spontanément comme un trafiquant de drogue. Peu (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.