Écrire Israël et Territoires Palestiniens occupés. Le procès de Khalida Jarrar de nouveau reporté

Action complémentaire sur l’AU 81/15, MDE 15/2266/2015 12 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 SEPTEMBRE 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Un tribunal militaire israélien a de nouveau reporté le procès de Khalida Jarrar car le ministère public n’a pas produit de témoins. C’est la troisième fois que cela se produit. Le juge a refusé de libérer sous caution Khalida Jarrar avant la fin de la procédure judiciaire. Lundi 10 août, le procès de la parlementaire palestinienne Khalida Jarrar a été reporté une troisième fois par le tribunal militaire car l’accusation n’a pas produit de témoins pour la troisième fois consécutive. Khalida Jarrar est détenue depuis le mois d’avril sur la base d’éléments secrets qui n’ont été communiqués ni à elle, ni aux personnes assurant sa défense. Khalida Jarrar risque d’être jugée de façon inique pour plusieurs chefs d’accusation, notamment pour appartenance à une organisation illégale, services rendus à une organisation illégale, participation à des manifestations et incitation à la violence. Le 21 mai, un juge militaire israélien avait annulé un jugement selon lequel elle devait être libérée sous caution. Depuis, son procès a été repoussé trois fois du fait que le ministère public n’a pas fait venir les témoins à charge depuis la prison où ils étaient détenus. Le juge a également rejeté une deuxième demande de remise en liberté sous caution émise par l’avocat de Khalida Jarrar. Ce refus viole le droit de Khalida Jarrar à ce (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.