Écrire Israel (ITPO). Craintes pour la santé de Mohammed Allan, un palestinien en grève de la faim

AU : 181/15, MDE 15/2282/2015 – 14 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 25 SEPTEMBRE 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’avocat palestinien, Mohammed Allan, a entamé une grève de la faim le 16 juin, pour protester contre sa détention. Il est maintenu en détention par les autorités israéliennes depuis le 6 novembre 2014, sans avoir été jugé ni même inculpé. On ignore à ce jour les raisons pour lesquelles il a été arrêté et placé en détention. Il a perdu connaissance le 14 août et risque d’être nourri de force. Mohammed Allan, 31 ans, a été arrêté le 6 novembre 2014 par les forces de sécurité israéliennes à son domicile dans le village d’Einabus, en Cisjordanie. Il a été menotté et conduit à son bureau dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, où on lui a ordonné de montrer les dossiers des clients qu’il a défendus. Il a reçu un ordre de détention administrative de six mois le 11 novembre 2014. Ni Mohammed Allan ni son avocat n’ont été informés par les autorités israéliennes des raisons de son arrestation et de son incarcération. Sa détention administrative a été renouvelée pour six mois supplémentaires le 5 mai 2015. Il a entamé une grève de la faim le 16 juin pour exiger la fin de sa détention. Selon l’ONG palestinienne de défense des droits humains, Addameer, depuis qu’il a entamé sa grève de la faim, il n’a consommé que de l’eau. Le 7 août, les Services pénitentiaires israéliens ont informé l’avocat de Mohammed Allan de leur intention de présenter (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse