Écrire Serbie. Des familles Roms risquent toujours de se retrouver sans abri

Action complémentaire sur l’AU 161/15, EUR 70/2270/2015, 14 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 25 SEPTEMBRE 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. La démolition des maisons de 53 familles roms vivant dans le quartier de Grme ?, sur la commune de Zemun, à Belgrade, semble suspendue pour l’instant. Toutefois, les familles restent dans l’incertitude et risquent toujours de se retrouver sans abri car les ordres de démolition n’ont pas été annulés. La vice-Première ministre et ministre des Transports, des Infrastructures et du Génie civil, Zorana Mihajlovi ?, qui est chargée de l’amélioration de la situation des Roms dans le pays, a publié une lettre ouverte le 28 juillet informant toutes les communes des normes internationales qui obligent la Serbie à protéger les personnes contre les expulsions forcées. La lettre indique également que ces obligations s’étendent aux autorités locales, tenues de procéder aux expulsions dans le respect des Principes de base et directives des Nations unies sur les expulsions forcées et les déplacements liés au développement. La vice-Première ministre a par ailleurs mis en place un groupe de travail chargé de rédiger une règlementation sur les expulsions dans les quartiers informels. Des informations provenant de sources locales laissent penser que le gouvernement a demandé aux autorités locales de s’abstenir de procéder à toute expulsion forcée et de suspendre la mise en œuvre de tout ordre de démolition. Ces (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.