Écrire Egypte. Le reporter photo Mahmoud Abu Zeid, déféré au tribunal

Action complémentaire sur l’AU 243/14, MDE 12/2315/2015, 21 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 OCTOBRE 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Le reporter photo Mahmoud Abu Zeid, alias Shawkan, a été déféré au tribunal après avoir passé plus de deux années en détention provisoire, ce qui est contraire au droit égyptien. La santé de Shawkan se détériore, car il est privé du traitement dont il a besoin. Shawkan a été déféré au tribunal le 11 août. Il avait été arrêté le 14 août 2013 alors qu’il prenait des photos de la violente dispersion du sit-in de la place Rabaa al Adawiya, au Caire. Un millier de personnes ont été tuées ce jour-là à travers le pays. Shawkan a déjà passé plus de deux ans en détention provisoire, alors que le droit pénal égyptien la limite à deux années. Ses avocats ont formé un recours devant la Cour d’appel, demandant la libération immédiate de leur client puisque sa détention a excédé la durée légale maximale autorisée. Les avocats de Shawkan ont indiqué à Amnesty International que, le 11 août 2015, le ministère public avait renvoyé leur client et 400 autres suspects devant le tribunal pour qu’ils soient jugés. La date de la première audience n’a pas encore été fixée. Ils ont ajouté que le procureur avait tout d’abord nié la présence de Shawkan parmi les personnes devant être jugées le 11 août, et qu’ils avaient découvert le 17 août qu’il figurait bien parmi ces personnes. Ils n’ont pas été autorisés à consulter des documents essentiels (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.