Écrire Equateur. Des dizaines de personnes blessées pendant des manifestations dans tout le pays

AU 185/15, AMR 28/2312/2015 – 21 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 OCTOBRE 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. En Équateur, des dizaines de personnes ont été blessées, y-compris des agents de police, dans des affrontements entre les forces de sécurité et des manifestants, au cours des manifestations qui secouent le pays. De nombreuses personnes ont été arrêtées. Alors que les manifestations se poursuivent, d’autres personnes risquent d’être blessées ou arrêtées. Des personnes ont été blessées et des arrestations ont eu lieu dans plusieurs villes d’Équateur, au cours des manifestations de grande ampleur contre les politiques gouvernementales actuelles. Amnesty International a reçu des informations faisant état d’un recours excessif à la force de la part de policiers et de l’armée qui tentaient de disperser les manifestations, ainsi que d’affrontements entre des manifestants et les forces de sécurité. Il y a également eu des allégations de recours arbitraire au gaz lacrymogène contre les manifestants et dans les maisons avoisinantes. L’un des manifestants aurait perdu l’usage d’un œil en raison du gaz lacrymogène. Des organisations proposant une assistance juridique aux détenus ont reçu des informations faisant état de mauvais traitements. Elles estiment que plus de 50 des personnes arrêtées sont toujours en détention provisoire. Le 2 août, des manifestants ont commencé une marche entre Zamora Chinchipe, dans le sud du pays, et Quito, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse