Écrire Iran. Hossein Rafiee, un enseignant à la retraite, incarcéré en raison de ses écrits

AU 184/15 MDE 13/2314/2015, 21 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 OCTOBRE 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le professeur d’université à la retraite iranien Hossein Rafiee a commencé à purger la peine d’emprisonnement à laquelle il a été condamné en 2004 en raison de ses activités politiques pacifiques. Hossein Rafiee est âgé de 70 ans et il souffre de plusieurs problèmes de santé, notamment d’hypertension artérielle et d’un problème cardiaque. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Le professeur à la retraite Hossein Rafiee (Mohammad Hossein Rafiee Fanood) a été arrêté sans mandat par des agents du ministère du Renseignement le 16 juin. Plus tard le même jour, ces agents ont fait pression sur le procureur de service pour qu’il délivre un mandat d’arrêt, qu’ils ont finalement obtenu sur ordre du procureur général de Téhéran. Hossein Rafiee a alors été transféré dans la section 8 de la prison d’Evin, où les cellules sont extrêmement surpeuplées, mal aérées, sales et infestées d’insectes, et où les installations sanitaires et le matériel de couchage sont insuffisants. Hossein Rafiee n’a su qu’un mois après pourquoi il avait été arrêté : on l’a informé qu’il avait commencé à purger une peine de quatre ans d’emprisonnement prononcée contre lui par un tribunal révolutionnaire en 2004 pour « appartenance à une organisation illégale » car il était alors membre du parti politique interdit Melli Mazhabi (Alliance nationale religieuse). Le 25 mai 2015, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse