Écrire Bahreïn. Le prisonnier d’opinion Mahdi Issa Mahdi Abu Dheeb est privé de soins médicaux

Action complémentaire sur l’AU 227/11, MDE 11/2330/2015 26 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 OCTOBRE 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. L’administration pénitentiaire interdit au prisonnier d’opinion Mahdi Issa Mahdi Abu Dheeb de recevoir son traitement contre l’hypertension et le diabète depuis le mois de mars. Mahdi Issa Mahdi Abu Dheeb s’est également vu interdire des chaussures de maintien qui lui avaient été recommandées par son médecin pour atténuer le mal de dos dont il souffre depuis qu’il a été torturé en 2011. La famille de Mahdi Issa Mahdi Abu Dheeb a déclaré à Amnesty International que des membres de l’administration pénitentiaire de la prison de Jaww, au sud de la capitale, Manama, l’empêchaient de recevoir son traitement contre l’hypertension et le diabète, ainsi que des comprimés de vitamines depuis que des émeutes ont éclaté dans la prison de Jaww en mars 2015. Le médecin de la prison a dit à Mahdi Abu Dheeb que sa famille devait apporter ses médicaments à la prison, ce qu’elle a fait. Mais les membres du personnel pénitentiaire ont refusé de prendre les médicaments car ils n’avaient pas reçu d’ordres autorisant Mahdi Abu Dheeb à recevoir des médicaments provenant de l’extérieur de la prison. Mahdi Abu Dheeb a appelé sa famille le 23 août et lui a demandé, comme lui avait dit le médecin, de lui apporter des chaussures de maintien qui lui permettraient de soulager son mal de dos. Le lendemain, sa famille a apporté des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse