Écrire Israel/IOPT. Le procés de Khalida Jarrar a debuté et il soulève des questions

Action complémentaire sur l’AU 81/15, MDE 15/2350/2015, 28 août 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 OCTOBRE 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. : Le procès de Khalida Jarrar, qui se tient devant un tribunal militaire israélien, a débuté le 25 août. Deux témoins à charge ont rétracté leurs déclarations en affirmant que les autorités israéliennes avaient utilisé la contrainte pour les obtenir. Le procès de la députée palestinienne Khalida Jarrar a débuté le 25 août devant un tribunal militaire, après beaucoup de retard. Elle a été arrêtée par les forces de sécurité israéliennes le 2 avril 2015. Elle est notamment poursuivie pour appartenance au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), parti politique interdit disposant d’une branche armée, et pour incitation à l’enlèvement de soldats israéliens, accusation sans fondement selon les avocats de la défense. L’accusation se fonde sur des déclarations faites par d’anciens et d’actuels détenus palestiniens au cours d’interrogatoires menés par l’Agence israélienne de sécurité. Or, lors de l’audience du 25 août, les deux premiers témoins ont rétracté les déclarations qu’ils avaient faites en affirmant qu’elles leur avaient été extorquées sous la contrainte. Selon l’ONG Addameer, qui défend les droits des prisonniers palestiniens et qui représente Khalida Jarrar en justice, les deux témoins ont dit avoir subi « des pressions et des mauvais traitements au cours de l’interrogatoire, notamment avoir (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.