Écrire Egypte. L’étudiante handicapée Israa Al Taweel arrêtée.

AU 191/15, MDE 12/2371/2015, 4 septembre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 OCTOBRE 2015 L’étudiante Israa Al Taweel, qui avait été blessée par balle lors d’une manifestation, a été arrêtée pour des accusations « d’appartenance à un groupe interdit » et de « diffusion de fausses informations » notamment. Il est possible qu’elle ne puisse pas marcher à nouveau si elle ne continue pas son traitement de kinésithérapie. Israa Al Taweel, une étudiante de 23 ans, ainsi que deux de ses amis, ont été arrêtés le 1er juin et emmenés au Service de sécurité nationale au centre-ville du Caire. Elle a été détenue au secret pendant 15 jours. Lorsqu’elle est arrivée, on lui a bandé les yeux et elle a été interrogée pendant 10 heures sur ses liens avec les Frères musulmans, sa relation avec ses deux amis, les circonstances ayant mené à sa paralysie et les raisons pour lesquelles elle manifestait. Les agents de la sécurité nationale lui ont dit qu’ils allaient arrêter ses sœurs et ses parents si elle ne leur donnait pas les informations qu’ils demandaient. Pendant son interrogatoire, elle a entendu ses deux amis crier et les agents de la sécurité nationale lui ont dit qu’elle subirait le même sort si elle ne coopérait pas. Le 15 juin, Israa Al Taweel a été transférée au bureau du procureur de la sûreté de l’État au Caire où elle a été interrogée pendant 18 heures, en l’absence de son avocat, pour des accusations « d’appartenance à un groupe interdit » et de « diffusion de fausses informations » notamment, car elle avait un appareil (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.