Écrire Equateur. Le gouvernement s’apprête à fermer une ONG.

AU 196/15, AMR 28/2433/2015, 11 septembre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 OCTOBRE 2015 L’organisation équatorienne Fundamedios risque d’être fermée par les autorités. Il semble qu’il s’agisse là d’une mesure visant à restreindre la liberté d’expression et d’association en Équateur et à interférer dans les activités légitimes des défenseurs des droits humains et des ONG. D’autres organisations risquent également d’être fermées. Le 8 septembre, le Secrétariat National de la Communication (Secretaria Nacional de Comunicación, Secom) a informé Fundamedios, une ONG équatorienne travaillant sur les problèmes de liberté d’expression dans le pays, qu’une procédure avait été lancée pour fermer l’organisation. D’après l’ordre de fermeture, Fundamedios aurait enfreint son propre règlement ainsi que le décret exécutif n° 16 qui prévoit une série de restrictions et de réglementations relatives aux ONG. L’organisation dispose de 10 jours pour se défendre et faire appel de la décision. D’après l’ordre de fermeture, « Fundamedios a diffusé des messages, des notifications et des reportages aux connotations politiques indiscutables qui établissent clairement la position de l’organisation sociale, dont les attributions devraient se limiter à des activités de communication sociale et de journalisme ». Fundamedios nie s’être engagée sur le terrain des partis politiques et pense qu’il s’agit d’une mesure de représailles de la part de Secom pour le travail d’observation et d’information sur les menaces pesant sur la liberté d’expression et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.