Écrire Myanmar. Un militant est maintenu en détention pour avoir manifesté

Action complémentaire sur l’AU 75/15, ASA 16/2458/2015, 16 septembre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 OCTOBRE 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trois manifestants pacifiques ont été libérés au Myanmar après avoir purgé leur peine de prison, mais Thein Aung Myint, un militant du Mouvement pour la force actuelle de la démocratie (MDCF) est toujours en détention. Le 9 septembre, la Commission nationale des droits humains du Myanmar (MNHRC) a donné suite aux appels de certains militants d’Amnesty International et les a informés que Khet Khet Tin, Saw Hla Aung et Kyaw Moe Htun avaient été libérés entre le 17 et le 21 juillet de la prison d’Obo à Mandalay, la deuxième plus grande ville du Myanmar, après avoir purgé leur peine de prison. Bien que la MNHRC n’ait pas admis dans le courrier que ces personnes avaient été injustement emprisonnées, le fait que les appels aient entraîné une réponse et un dialogue sur l’affaire représente un point positif. Ces personnes avaient été condamnées le 23 mars, avec Thein Aung Myint, à six mois d’emprisonnement au titre de l’article 18 de la Loi relative aux rassemblements et aux défilés pacifiques, pour avoir manifesté sans autorisation. Thein Aung Myint et Saw Hla Aung, tous deux membres du MDCF, ont été arrêtés en mars 2014, peu après avoir commencé une veillée au flambeau pour protester contre la hausse du prix de l’électricité. Les forces de police ont également arrêté Kyaw Myo Htun, un passant qui (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.