Écrire Israël et territoires palestiniens occupés. Mohammed Allan arrêté de nouveau a l’hôpital

Action complémentaire sur l’AU 181/15, MDE 15/2463/2015, 17 septembre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 OCTOBRE 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mohammed Allan a été arrêté de nouveau le 16 septembre alors qu’il s’apprêtait à quitter l’hôpital où il se trouvait depuis qu’il avait cessé sa grève de la faim, qu’il avait observée pour protester contre sa détention administrative. Il a entamé une nouvelle grève de la faim. L’avocat palestinien Mohammed Allan a mis un terme à 65 jours de grève de la faim le 20 août, après que la Haute Cour israélienne a ordonné la suspension de son ordre de détention administrative parce que son pronostic vital était engagé. L’administration du centre médical Barzilai, où il était en convalescence, lui a donné l’autorisation de sortir le 16 septembre. Des policiers israéliens sont arrivés peu après et l’ont arrêté alors qu’il s’apprêtait à partir. Dans une déclaration, la police israélienne a indiqué que Mohammed Allan avait été arrêté de nouveau sur ordre du commandement militaire afin qu’il purge le reste de sa détention administrative. Cet homme a été transféré au centre médical de la prison de Ramleh, qui ne dispose pas des installations ni du personnel spécialisé nécessaires aux soins dont ont besoin les grévistes de la faim au long cours, et il sera incarcéré jusqu’à la fin de sa détention administrative, le 4 novembre. Les ordres de détention administrative peuvent être reconduits indéfiniment. L’avocat de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse