Écrire EAU. Interdiction de voyager pour le défenseur des droits humains Ahmed Mansoor

AU 200/15, MDE 25/2464/2015, 17 septembre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 OCTOBRE 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités émiriennes ont prononcé une interdiction de voyager contre Ahmed Mansoor, défenseur des droits humains et blogueur, l’empêchant ainsi d’assister à la cérémonie de remise du prix Martin Ennals pour les défenseurs des droits de l’Homme, en Suisse, le 6 octobre. Les autorités des Émirats arabes unis empêchent Ahmed Mansoor, défenseur des droits humains et blogueur, de se rendre à la cérémonie de remise du prix Martin Ennals pour les défenseurs des droits de l’Homme, en lui imposant de manière arbitraire une interdiction de voyager. Finaliste de ce prix, il a été convié à assister à la cérémonie à Genève, en Suisse, le 6 octobre. Les autorités émiriennes ont refusé de lui rendre son passeport, confisqué lors de son arrestation arbitraire en 2011. Ahmed Mansoor ne sera donc pas en mesure de se rendre à Genève pour la cérémonie. Il a reçu des explications contradictoires quant à la non-restitution de son passeport. L’interdiction de voyager prononcée à son encontre ainsi que la confiscation de son passeport constituent des atteintes au droit de circuler librement dont Ahmed Mansoor devrait pouvoir jouir en vertu du droit international relatif aux droits humains, étant donné que ces mesures ont été mises en place afin de le sanctionner pour les actions pacifiques qu’il mène en tant que défenseur des droits humains. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Libérez Ahed Tamimi

Libérez Ahed Tamimi ! Cette jeune fille risque jusqu’à 10 ans de prison pour une altercation avec des soldats israéliens. Signez la pétition