Écrire Russie. Le militant tatar Rafis Kashapov condamné a trois ans de prison

Action complémentaire sur l’AU 12/15, EUR 46/2487/2015, 28 septembre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 NOVEMBRE 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Rafis Kachapov, militant tatar et véhément détracteur du régime, a été condamné à trois ans d’emprisonnement le 15 septembre pour avoir critiqué le gouvernement russe. Le 15 septembre Rafis Kachapov, responsable de la section locale du Centre public tatar, une organisation non gouvernementale (ONG), a été déclaré coupable d’avoir encouragé des actes menaçant l’intégrité territoriale de la Fédération de Russie (article 280.1 du Code pénal russe) et d’avoir incité à la haine ou à l’hostilité et au non-respect de la dignité humaine (article 282). Le jugement a été prononcé par le tribunal municipal de Naberejnye Tchelny, en République du Tatarstan (Russie). Ces charges sont liées à la publication de plusieurs articles sur sa page VKontakte, un réseau social bien implanté en Russie, après l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014. Dans ses articles, il a vertement critiqué la participation de l’État russe au conflit armé dans l’est de l’Ukraine et le traitement des Tatars de Crimée dans la zone annexée. Rafis Kachapov est détenu depuis le 28 décembre 2014. Des agents des services de sécurité fédéraux au Tatarstan ont perquisitionné à son appartement et saisi son ordinateur et d’autres appareils électroniques. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.