Écrire Iran.Arash Sadeghi et Golrokh Ebrahimi Iraee, condamnés à l’emprisonnement pour infractions relatives a la sécurité nationale

Action complémentaire sur l’AU 174/13, MDE 13/2520/2013, 28 septembre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 NOVEMBRE 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. L’ancien militant étudiant Arash Sadeghi et son épouse, Golrokh Ebrahimi Iraee, ont été condamnés à une peine d’emprisonnement pour des infractions liées à la sécurité nationale, à l’issue de procès manifestement iniques. Ils ont fait appel de leur condamnation. Arash Sadeghi, un ancien militant étudiant, a été informé en août 2015 de sa condamnation par la 15e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran à 15 ans d’emprisonnement pour « diffusion de propagande contre le système », « rassemblement et collusion dans le but de nuire à la sécurité nationale » et « outrage au fondateur de la république islamique d’Iran et au Guide suprême », notamment. Selon les informations portées à la connaissance d’Amnesty International, les billets d’Arash Sadeghi relatifs à des prisonniers politiques publiés sur Facebook, ses déclarations à des médias concernant son emprisonnement et ses échanges avec des journalistes ont été utilisés contre lui à titre de « preuves ». Il avait été arrêté le 6 septembre 2014 et détenu à l’isolement pendant six mois, sans qu’il puisse communiquer avec un avocat. Le tribunal n’a pas autorisé son avocat à consulter son dossier, et a déclaré qu’il ne pouvait bénéficier de l’assistance d’un avocat que si cet avocat était nommé par le tribunal. Arash Sadeghi ayant refusé l’avocat désigné par le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.