Écrire Tadjikistan. Buzurgmekhr Yorov, avocat représentant des membres de l’opposition, risque d’être torturé

AU 209/15, EUR 60/2567/2015, 1er octobre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 NOVEMBRE 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Buzurgmekhr Yorov, un avocat représentant des membres du Parti de la renaissance islamique du Tadjikistan (PRIT), une formation politique interdite arbitrairement, a été arrêté pour escroquerie et risque de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Ces accusations, qui interviennent à un moment particulier, semblent être sous-tendues par des considérations politiques et destinées à priver les membres du PRIT ayant été arrêtés de conseil juridique. Les 16 et 17 septembre, 13 membres de premier plan du Parti de la renaissance islamique du Tadjikistan (PRIT) ont été arrêtés et, le 28, des policiers de l’unité de lutte contre la criminalité organisée ont interpellé Buzurgmekhr Yorov, un avocat représentant plusieurs membres du PRIT. Buzurgmekhr Yorov est accusé d’escroquerie et de faux. Ces accusations n’ont aucun lien avec le PRIT ni ses activités. Pourtant, lors de l’arrestation de Buzurgmekhr Yorov, la police a saisi des documents relatifs aux affaires dans lesquelles il défend le PRIT ; il est probable que les poursuites pénales engagées à son encontre soient sous-tendues par des considérations politiques et destinées à priver les membres du PRIT ayant été arrêtés de conseil juridique. Elles visent aussi vraisemblablement à dissuader d’autres avocats de reprendre les affaires concernées. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.