Écrire Syrie. Extrait de la prison où il était détenu, le militant Bassel Khartabil risque d’être torturé

AU 220/15, MDE 24/2603/2015, 7 octobre 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 NOVEMBRE 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Incarcéré depuis décembre 2012 dans la prison d’Adra, le militant pacifiste Bassel Khartabil a été transféré vers une destination inconnue. Il risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements. Bassel Khartabil, qui était détenu dans la prison d’Adra depuis décembre 2012, a été transféré vers un lieu inconnu le 3 octobre. Il risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements. Il avait été arrêté le 15 mars 2012 à Mezzé, un quartier de Damas, par des agents du Renseignement militaire syrien. Le service du Renseignement l’avait détenu au secret, sans que sa famille soit informée de son lieu de détention, jusqu’en novembre 2012, date à laquelle il avait été transféré à la prison d’Adra avant d’être présenté devant un tribunal militaire d’exception, puis placé dans la prison militaire de Saidnaya le 9 décembre 2012. Plus tard, il a raconté que l’interrogatoire devant le tribunal d’exception avait duré en gros une minute et qu’il n’a pas été informé des conclusions de la cour. Lorsqu’il a été ramené dans la prison d’Adra, fin décembre 2012, il a raconté qu’il avait été torturé et autrement maltraité alors qu’il se trouvait dans la prison de Saidnaya. On ignore pourquoi Bassel Khartabil a été arrêté, mais il est probable que ce soit en raison de ses activités de militant pacifiste et de défenseur du droit à la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.