Écrire B.G.C. (f), 15 ans

ASA 31/008/2007 - AU 210/07 Amnesty International est inquiète pour la sécurité d’une jeune fille âgée de quinze ans, qu’elle nomme B.G.C. pour la protéger, qui aurait été violée le 19 juillet 2007 vers midi par un soldat de l’armée népalaise et un civil. Ces événements se sont produits dans le comité de village de Latikohili (district de Surkhet). L’un des auteurs présumés de ce crime, un militaire, a été livré à la police par l’armée le 10 août 2007, mais le second, un civil, n’a pas encore été arrêté. Amnesty International craint donc que B.G.C. ne soit la cible de manœuvres d’intimidation ou d’une agression étant donné qu’elle tente d’obtenir justice. Le 19 juillet, B.G.C. revenait de chez un proche habitant le comité de village de Latikohili vers son domicile, situé dans le comité de village de Ramghat (district de Surkhet). Deux hommes qui voyageaient à bord du même bus qu’elle ont commencé à lui parler en lui demandant où elle allait. Ils se sont présentés : l’un d’eux a indiqué qu’il travaillait dans l’armée, au quartier général de la division du Moyen-Ouest. Ces deux hommes ont réussi à convaincre la jeune fille de venir manger avec eux et elle les a suivis hors du bus avant d’atteindre sa destination initiale. Cependant, au lieu de l’emmener manger, ils l’ont entraînée dans une jungle voisine, où ils l’auraient tous deux violée avant de s’enfuir à bord d’un bus qui passait à proximité. B.G.C. a ensuite rencontré une infirmière qui l’a conduite auprès de Maiti Nepal. Cette organisation non gouvernementale (ONG) l’a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition