Écrire Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam (h), journaliste

ASA 37/019/2008 - Action complémentaire sur l’AU 88/08 (ASA 37/016/2008, 4 avril 2008) Le journaliste Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam a été autorisé à consulter un ophtalmologue le 9 mai. Ce spécialiste a déclaré que son état nécessitait un suivi et qu’il avait besoin de nouvelles lunettes car sa vue avait baissé. Il doit l’examiner de nouveau au bout d’un mois afin de réévaluer son état. Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam a également pu recevoir la visite de son avocat le 14 mai, pour la première fois depuis le 21 mars. Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam demeure toutefois détenu sans inculpation par le Service d’enquête sur le terrorisme (TID) à Colombo. Il devait être présenté à un juge le 12 mai, conformément aux règlements d’exception en vigueur à Sri Lanka, qui exigent que les détenus comparaissent devant un tribunal une fois par mois. Cependant, cette audience à été reportée sans qu’aucun motif n’ait été fourni, et le magistrat qui devait le recevoir aurait demandé qu’il soit conduit au tribunal le 14 mai. Son ordre n’a pas été suivi, et une nouvelle comparution semble avoir été fixée au 23 mai. Par ailleurs, Amnesty International croit savoir que la cellule dans laquelle est détenu Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam est mal ventilée en raison d’une panne du système de climatisation, si bien que la chaleur rend ses conditions de détention extrêmement pénibles. INFORMATIONS GÉNÉRALES Amnesty International est inquiète à la suite d’un certain nombre d’attaques et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !