Écrire Matrouk al Faleh

MDE 23/023/2008 - AU 132/08 Matrouk al Faleh, universitaire et défenseur des droits humains, a été arrêté le 19 mai 2008 à Riyadh, la capitale de l’Arabie saoudite. Il est détenu au secret dans les locaux du service des renseignements généraux, où il risque d’être torturé et soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Des membres de ce service qui dépend du ministère de l’Intérieur ont arrêté Matrouk al Faleh à l’université où il enseigne. Ses proches en ont été informés en fin de journée le 19 mai et n’ont jusqu’à présent pas été autorisés à lui rendre visite, ni même à lui parler. Matrouk al Faleh assiste juridiquement Isaa et Abdullah al Hamid (voir l’AU 62/08, MDE 23/009/2008 du 6 mars 2008, ainsi que sa mise à jour du 11 mars 2008, MDE 23/10/2008). Ces deux frères purgent respectivement des peines de six et quatre mois de prison. Ils ont été reconnus coupables d’« incitation à manifester », après avoir soutenu et participé à une manifestation pacifique organisée devant la prison de Buraydah (au nord de Riyadh) par des femmes dont des proches étaient des prisonniers politiques détenus dans celle-ci. Elles demandaient que ces derniers soient libérés s’ils n’étaient pas inculpés et jugés équitablement. Les autorités saoudiennes n’ont pas annoncé publiquement les motifs de l’arrestation de Matrouk al Faleh, mais elle est probablement liée à la publication, le 17 mai, d’un article qu’il a rédigé à la suite d’une visite à la prison de Buraydah, dans lequel il dénonçait les conditions de détention éprouvantes d’Abdullah (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse