Écrire Sœur Consuelo Morales Elizondo (f) ...

... directrice de l’Union des citoyens pour la défense des droits humains (CADHAC) ainsi que les autres membres de la CADHAC AMR 41/024/2008 - AU 133/08 Sœur Consuelo Morales a été suivie, menacée et placée sous surveillance par des hommes non identifiés qui cherchent probablement à l’intimider et à empêcher ses activités légitimes de défense des droits humains. Cette religieuse est directrice de l’Union des citoyens pour la défense des droits humains (CADHAC), une organisation de défense des droits humains dont le siège se trouve dans l’État du Nuevo León (nord du Mexique). La CADHAC a aidé un groupe de personnes qui tentaient d’accéder de nouveau à un terrain dont elles avaient été évincées à Nueva Castilla, dans la municipalité d’Escobedo. Le 16 mai, après avoir obtenu la suspension de l’ordonnance d’expulsion, elles ont essayé de pénétrer sur ces terres. Trente-et-une d’entre elles ont été arrêtées, de même qu’Alonso Aguirre, un membre de la CADHAC qui les accompagnait. Au cours des jours qui ont suivi, cet homme et 26 personnes expulsées ont été libérés. Depuis quelques mois, la CADHAC coordonne le mouvement de protestation contre la création d’un complexe résidentiel et de loisirs dans une zone dont l’environnement est protégé, le parc national Cumbres de Monterrey, situé non loin de la capitale du Nuevo León, Monterrey. Ce projet, dont l’investissement s’élève à quelque 500 millions de dollars (317 millions d’euros), a éveillé l’intérêt de grandes entreprises locales et risque d’avoir un impact considérable sur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse