Écrire Jamshid Arazpour (h), membre de la minorité turkmène de Gomesh Deppeh ...

... Haji Aman Khadivar (h), membre de la minorité turkmène de Chapaqli (province du Golestan) ainsi que 82 autres personnes MDE 13/072/2008 - Action complémentaire sur l’AU 24/08 (MDE 13/016/2008, 25 janvier 2008) Amnesty International a appris que Jamshid Arazpour et Haji Aman Khadivar, qui font partie d’un groupe d’Iraniens d’origine turkmène arrêtés au début du mois de janvier 2008, avaient été inculpés de troubles à l’ordre public et jugés, mais l’issue de leurs procès demeure inconnue. Entre-temps, des informations ont indiqué que certains détenus, dont des enfants, avaient été torturés par les forces de sécurité. Entre 200 et 300 Iraniens d’origine turkmène vivant dans la province côtière du Golestan, près de la ville de Bandar-e-Torkaman, ont été arrêtés après qu’un pêcheur membre de la minorité turkmène a été tué par des agents des forces de sécurité maritime le 28 décembre 2007. Ce dernier faisait partie d’un groupe qui pêchait sans permis dans la mer Caspienne. Cet homicide a donné lieu à des émeutes de grande ampleur dans les régions turkmènes situées autour de Bandar-e-Torkman. Des édifices appartenant à l’État et d’autres biens publics et privés auraient été endommagés. La plupart des personnes arrêtées ont été remises en liberté sans inculpation en janvier. Quatre-vingt quatre d’entre elles ont été inculpées de troubles à l’ordre public et libérées contre le versement d’une caution équivalente à environ 2 100 euros chacune. La majorité des personnes arrêtées seraient des pêcheurs, des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.