Écrire Farshad Dousipour ...

... (également connu sous le nom de Doustipour)(h), 23 ans, étudiant kurde MDE 13/073/2008 - AU 138/08 L’étudiant kurde Farshad Dousipour a été arrêté le 15 mai par des pasdaran (gardiens de la révolution) en civil alors qu’il marchait dans la ville d’Ivan-e-Gharb, dans l’ouest du pays (province d’Ilam). On ignore où a été emmené cet étudiant, qui risque d’être torturé. Farshad Dousipour est atteint d’une maladie des poumons qu’il a contractée lorsqu’il était détenu à la prison d’Evin, à Téhéran. À la fin du mois d’avril, il avait fourni à des médias étrangers de langue persane, dont BBC Persian et le site d’information Rooz Online, des informations sur les troubles ayant éclaté à Ivan-e Gharb, où trois personnes ont été tuées par les forces de sécurité lors de manifestations qui ont suivi la diffusion des résultats des élections législatives. Les autorités iraniennes ont condamné les personnes qui délivrent ce type d’informations à des médias situés en-dehors du pays ; des dizaines de personnes, des militants des droits des minorités ethniques en particulier, ont été arrêtées et poursuivies pour avoir transmis de telles informations à des journalistes étrangers. Farshad Dousipour est déjà en instance de jugement pour avoir pris la parole en public lors d’un événement organisé à l’Université de Téhéran à l’occasion de la Journée nationale des étudiants, le 7 décembre 2007. À la suite de cette allocution, il avait été incarcéré cinquante-cinq jours à Téhéran, à la section 209 de la prison d’Evin gérée par le ministère du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse