Écrire Sebastian Goodfellow (h), 32 ans ...

... membre de la minorité tamoule ASA 37/020/2008 - AU 141/08 Sebastian Goodfellow, chauffeur pour une organisation humanitaire, a disparu depuis le 15 mai. Amnesty International craint qu’il n’ait été enlevé, probablement par un groupe armé agissant avec le soutien tacite des forces de sécurité. Cet homme travaille pour le Conseil norvégien pour les réfugiés, une organisation non gouvernementale (ONG) humanitaire qui aide et protège les réfugiés et les personnes déplacées. D’après cette ONG, il a quitté ses locaux, situés dans la capitale, Colombo, le 15 mai peu après 19 h 30. Il a appelé son épouse de son téléphone portable vers 20 h 30, sans lui indiquer où il se trouvait. Depuis, personne n’est parvenu à entrer en contact avec lui. Lorsque son épouse a tenté de le joindre sur son téléphone portable, des personnes parlant le tamoul ont répondu en disant qu’il était « parti à l’étranger » ou « parti en Allemagne ». Ses collègues du Conseil norvégien pour les réfugiés affirment que Sebastian Goodfellow est normalement quelqu’un de très fiable et que cela ne lui ressemble pas du tout de ne pas être joignable. Les forces de sécurité maintiennent de multiples postes de contrôle à Colombo. Le Conseil norvégien pour les réfugiés a signalé l’enlèvement présumé de Sebastian Goodfellow au poste de police de Cinnamon Gardens, un quartier de la capitale, et sa famille l’a signalé à la police de la ville de Batticaloa (est de Sri Lanka), où il travaille habituellement. La police n’a pas encore obtenu les données nécessaires (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.