Écrire David Mark Hill (h), Blanc, 47 ans

AMR 51/050/2008 - AU 148/08 David Hill doit être exécuté le 6 juin en Caroline du Sud. Il a été condamné à mort en 2000 pour avoir tué trois travailleurs sociaux lors d’une fusillade sur leur lieu de travail en 1996. Il a abandonné toutes ses voies de recours. Josie Curry, Michael Gregory et James Riddle ont été abattus par David Hill dans les locaux des services sociaux à North Augusta, en Caroline du Sud, le 16 septembre 1996. Le lendemain matin, la police a retrouvé David Hill étendu sur une voie ferrée à proximité du lieu du crime. Il s’était tiré une balle dans la tête, mais avait survécu, bien que dans un état critique. David Hill a été jugé en 2000. Un médecin a déclaré sous serment que, même si le lobe frontal de son cerveau avait été endommagé lors de cette tentative de suicide et s’il était devenu partiellement amnésique, il pouvait comprendre les accusations portées contre lui et serait en mesure de suivre les débats s’il faisait attention. Plusieurs experts ont affirmé que David Hill souffrait de graves problèmes mentaux au moment du crime et ne semblait pas avoir pris ses médicaments ce jour-là. Un psychiatre qui le traitait au cours des mois qui ont précédé ces faits a indiqué que son patient souffrait de trois affections psychiatriques majeures : un syndrome de stress post-traumatique, un trouble panique et une profonde dépression. Selon ce spécialiste, un certain nombre d’événements traumatisants dans la vie de David Hill avaient contribué à son état : il avait failli se noyer lorsqu’il était (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.