Écrire Jenni Williams (f) ; Magadonga Mahlangu (f) ...

...ainsi que 12 autres militants de l’association Femmes du Zimbabwe, debout ! (WOZA) AFR 46/016/2008 - AU 153/08 Plusieurs militants de l’association Femmes du Zimbabwe, debout ! (WOZA), dont ses dirigeantes Jenni Williams et Magadonga Mahlangu, ont été arrêtés le 28 mai lors d’une manifestation pacifique organisée dans la capitale, Harare. Ces personnes risquent fortement de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements et elles sont détenues dans des conditions éprouvantes. J enni Williams, coordinatrice nationale de WOZA, sa collègue Magadonga Mahlangu et 12 autres militants, dont un homme, ont été arrêtés le 28 mai alors qu’ils défilaient en direction de l’ambassade de Zambie. Ils appelaient le président de la Communauté de développement de l’Afrique australe à prendre des mesures pour mettre un terme aux violences qui se déroulent au Zimbabwe depuis les élections du 29 mars 2008. Certains membres de WOZA auraient été frappés par la police lors de leur arrestation. Tous ces manifestants sont poursuivis pour « diffusion de documents susceptibles de troubler la paix », au titre de la section 37 de la Loi portant codification et réforme du Code pénal. Jenni Williams a en outre été inculpée de « publication ou communication de fausses déclarations portant préjudice à l’État » au titre de la section 31 de ce texte.Certains membres de WOZA ont comparu devant un tribunal le 30 mai, d’autres le 31 mai. Une remise en liberté sous (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir