Militantes contre les féminicides de Ciudad Juarez en danger

Le 8 mars 2007, Marisela Ortiz, présidente de Nuestras Hijas le Regreso a Casa était présente à Bruxelles pour participer au lancement du film Bordertown, sensibiliser les opinions et interpeller les partenaires européens du Mexique sur la tragédie des féminicides perpétrés depuis une décennie dans la ville de Ciudad Juárez. Aujourd’hui, elle est à nouveau menacée ainsi que ses collègues de l’association au sein de laquelle toutes agissent si courageusement.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.