Écrire Jaranbayar Soyolt (h), 48 ans, citoyen mongol

ASA 17/081/2008 - AU 155/08 Jaranbayar Soyolt est détenu par les autorités chinoises depuis le 6 janvier. Il est accusé d’avoir participé à des « activités à l’étranger nuisant à la sécurité de la Chine ». À l’origine citoyen chinois de la région autonome de la Mongolie intérieure, il a quitté la Chine légalement pour s’installer en Mongolie en 1991 et a acquis la citoyenneté mongole en 1997. Amnesty International ignore où il se trouve actuellement et craint fortement qu’il ne soit soumis à la torture ou à d’autres formes de mauvais traitements. Jaranbayar Soyolt a été arrêté par des agents des services de l’immigration à l’aéroport international de Pékin lorsqu’il est entré sur le territoire chinois avec deux collègues. Ces derniers ont passé les contrôles de douane et d’immigration avant lui. Après l’avoir attendu pendant deux heures, ils sont revenus demander la raison de son retard. En arrivant au comptoir douanier, ils ont vu Jaranbayar Soyolt menotté et entouré de cinq policiers. Il leur a indiqué qu’il avait été arrêté par la police chinoise et leur a demandé de contacter immédiatement ses proches et l’ambassade de Mongolie à Pékin pour lui. Jaranbayar Soyolt a téléphoné à l’un de ses collègues le 11 janvier, sous la contrainte des autorités chinoises. Il a déclaré qu’il était détenu à Pékin en raison de problèmes liés à son passeport et a demandé qu’aucune information relative à son arrestation ne soit communiquée aux médias étrangers, afin d’éviter d’« empirer les choses ». Cette menace explique pourquoi ses (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.