Écrire Nahid Kalhor (f), 21 ans, étudiante

MDE 13/077/2008 - AU 157/08 Nahid Kalhor, étudiante, a été arrêtée le 1er juin par des agents du ministère du Renseignement. Amnesty International craint qu’elle ne subisse des actes de torture et d’autres formes de mauvais traitements. L’organisation ignore où elle est détenue, et depuis son arrestation, elle n’a eu aucun contact avec sa famille, ni avec un avocat. Dans la matinée du 1er juin, Nahid Kalhor a reçu un appel téléphonique au cours duquel on lui a ordonné de se rendre dans les locaux du ministère du Renseignement à Qom, la ville où elle étudie (au sud-ouest de Téhéran). Son interlocuteur, qui n’a pas indiqué son identité, a déclaré que ses proches serait arrêtés si elle ne donnait pas suite à cette convocation. Elle n’a en parlé qu’à son frère, qui l’a accompagnée au ministère du Renseignement, où elle a été arrêtée. Il semble qu’elle est soupçonnée d’être entrée en contact avec des partis d’opposition présents en dehors de l’Iran. ACTION RECOMMANDÉE : dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après (en persan, en anglais, en arabe ou dans votre propre langue) : priez les autorités de veiller à ce que Nahid Kalhor ne soit ni torturée, ni soumise à d’autres mauvais traitements, et de l’autoriser sans délai à entrer en contact avec un avocat de son choix, ainsi qu’à recevoir tous les soins médicaux dont elle pourrait avoir besoin ; demandez quels sont les motifs exacts de son arrestation, quelles charges éventuelles ont été retenues contre elle, et quand son (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.