Écrire Binyam Mohamed (h), ressortissant éthiopien / résident britannique, 29 ans

AMR 51/058/2008 - AU 161/08 Amnesty International est très inquiète pour la santé et le bien-être de Binyam Mohamed, détenu à Guantánamo, en particulier depuis que les autorités américaines ont annoncé qu’elles l’avaient inculpé en vue de son procès devant une commission militaire. Sa santé mentale et physique serait fragilisée à la suite de nombreuses années de détention illimitée et, semble-t-il, de torture et d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants qu’il a subis au Pakistan, au Maroc, en Afghanistan et à Guantánamo. Binyam Mohamed a été arrêté à l’aéroport de Karachi en avril 2002 et livré aux autorités américaines trois mois plus tard. En juillet 2002, il a été emmené à bord d’un avion de la CIA jusqu’au Maroc, où il a été détenu pendant environ dix-huit mois et, semble-t-il, torturé ; on lui aurait notamment tailladé le pénis avec une lame de rasoir. Après son transfert en janvier 2004 à la Prison obscure de Kaboul, en Afghanistan, il aurait encore été soumis à la torture. Au bout de cinq mois, il a été placé en détention sur la base aérienne américaine de Bagram, où il aurait subi d’autres mauvais traitements, avant d’être finalement transféré, au milieu du mois de septembre 2004, à Guantánamo, où il est resté depuis lors. Il est actuellement détenu à l’isolement dans le camp n° 5 de cette base. Lorsque l’avocate militaire américaine chargée de défendre Binyam Mohamed a vu ce dernier à la fin du mois de mai 2008, elle a remarqué qu’il avait perdu beaucoup de poids et paraissait « maigre, fragile et affaibli ». (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.