Écrire Binyam Mohamed (h), ressortissant éthiopien / résident britannique, 29 ans

AMR 51/058/2008 - AU 161/08 Amnesty International est très inquiète pour la santé et le bien-être de Binyam Mohamed, détenu à Guantánamo, en particulier depuis que les autorités américaines ont annoncé qu’elles l’avaient inculpé en vue de son procès devant une commission militaire. Sa santé mentale et physique serait fragilisée à la suite de nombreuses années de détention illimitée et, semble-t-il, de torture et d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants qu’il a subis au Pakistan, au Maroc, en Afghanistan et à Guantánamo. Binyam Mohamed a été arrêté à l’aéroport de Karachi en avril 2002 et livré aux autorités américaines trois mois plus tard. En juillet 2002, il a été emmené à bord d’un avion de la CIA jusqu’au Maroc, où il a été détenu pendant environ dix-huit mois et, semble-t-il, torturé ; on lui aurait notamment tailladé le pénis avec une lame de rasoir. Après son transfert en janvier 2004 à la Prison obscure de Kaboul, en Afghanistan, il aurait encore été soumis à la torture. Au bout de cinq mois, il a été placé en détention sur la base aérienne américaine de Bagram, où il aurait subi d’autres mauvais traitements, avant d’être finalement transféré, au milieu du mois de septembre 2004, à Guantánamo, où il est resté depuis lors. Il est actuellement détenu à l’isolement dans le camp n° 5 de cette base. Lorsque l’avocate militaire américaine chargée de défendre Binyam Mohamed a vu ce dernier à la fin du mois de mai 2008, elle a remarqué qu’il avait perdu beaucoup de poids et paraissait « maigre, fragile et affaibli ». (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Libérez Ahed Tamimi

Libérez Ahed Tamimi ! Cette jeune fille risque jusqu’à 10 ans de prison pour une altercation avec des soldats israéliens. Signez la pétition