Écrire Mojtaba Hussein (h), 21 ans ; Mahmoud Matin (h) ...

...Arash (h) ; Deux autres personnes, dont une femme(Chrétien convertis) ; Nouvelle personne menacée : Mohsen Namvar (h), 44 ans MDE 13/079/2008 - Action complémentaire sur l’AU 151/08 (MDE 13/076/2008, 30 mai 2008) Mojtaba Hussein a été libéré sous caution le 2 juin. Deux autres personnes, un couple marié, selon des informations récentes, ont également été remises en liberté. Elles avaient été arrêtées à Amol au mois d’avril. Mohsen Namvar, autre chrétien converti, a été appréhendé le 31 mai. À l’instar d’Arash et de Mahmoud Matin, toujours détenus, il semble être privé de liberté uniquement en raison de ses convictions religieuses, ce qui ferait de lui un prisonnier d’opinion. Mohsen Namvar a été interpellé chez lui à Téhéran par huit policiers qui ont refusé de lui communiquer le motif de son arrestation. Ils ont saisi son ordinateur, son imprimante, ses CD, ses livres ainsi que son argent. On ignore où il est détenu à l’heure actuelle. Mohsen Namvar avait été arrêté en 2007 pour avoir donné à des musulmans un baptême chrétien. Il a été soumis à des décharges électriques dans le dos qui l’ont laissé paralysé des deux jambes. Une fois libre, Mohsen Namvar a subi une intervention au dos. Bien qu’il ait retrouvé l’usage de ses jambes, il lui est douloureux de rester assis ou debout de manière prolongée. Mojtaba Hussein a été inculpé d’« activités contraires à la religion d’État » et sa caution fixée à un montant équivalent à 13 000 euros. La date de son procès n’a pas encore été arrêtée. De retour chez (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse