Écrire Mahmoud al Najjar (h), enseignant, 48 ans

MDE 24/016/2008 - AU 177/08 Mahmoud al Najjar, enseignant, a été arrêté chez lui à Alep, le 16 juin, par des agents de la Sûreté de l’État qui ont également saisi des publications à caractère politique. On ignore où il se trouve actuellement et il y a fort lieu de craindre qu’il ne soit torturé. Amnesty International ignore pourquoi Mahmoud al Najjar a été arrêté. Elle sait en revanche qu’il a participé le 1er décembre 2007 à une réunion de la Déclaration de Damas pour un changement national démocratique (DDCND), un groupe d’organisations favorables à la démocratie, en tant que représentant des membres de la DDCND non affiliés à aucune autre organisation. Douze autres personnes présentes à cette réunion ont également été appréhendées. Onze sont détenues dans des conditions éprouvantes à la prison d’Adhra, près de Damas, tandis que la douzième se trouve à la prison pour femmes de Douma, également située près de la capitale (voir l’AU 333/07, MDE 24/045/2007 du 17 décembre 2007, et ses mises à jour). Mahmoud al Najjar, instituteur, souffre d’infections pulmonaires chroniques, de douleurs articulaires, d’une hernie discale et de migraines. INFORMATIONS GÉNÉRALES Le 9 décembre 2007, le gouvernement a lancé une répression contre la Déclaration de Damas pour un changement national démocratique (DDCND) : 47 de ses membres ont été arrêtés jusqu’à présent, dont 34 ont été relâchés au bout de quelques jours. À la connaissance d’Amnesty International, aucune des personnes libérées n’a été inculpée. ACTION RECOMMANDÉE : dans les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.