Écrire Sheikh Talal bin Nasser al Sabah (h)

MDE 17/002/2008 - AU 185/08 Sheikh Talal bin Nasser al Sabah, membre de la famille royale du Koweït, a été condamné à mort en décembre 2007 pour trafic de stupéfiants. Sa condamnation a été confirmée par la Cour suprême le 24 juin et va maintenant être soumise pour ratification au chef de l’État, l’émir Sheikh Sabah al Ahmed al Jaber al Sabah, qui détient également le pouvoir de commuer cette peine. Sheikh Talal bin Nasser al Sabah risque d’être exécuté sous un mois. INFORMATIONS GÉNÉRALES C’est la première fois qu’un membre de la famille royale du Koweït est condamné à mort. Dans ce pays, un grand nombre d’infractions sont passibles de la peine capitale, y compris certaines qui n’entraînent pas la mort d’une victime. Au moins une personne a été exécutée en 2007 : un ressortissant pakistanais reconnu coupable de trafic de stupéfiants. Les condamnés à mort sont généralement pendus. L’Iran est partie au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), dont l’article 6-2 dispose : « Dans les pays où la peine de mort n’a pas été abolie, une sentence de mort ne peut être prononcée que pour les crimes les plus graves, conformément à la législation en vigueur au moment où le crime a été commis et qui ne doit pas être en contradiction avec les dispositions du présent Pacte ni avec la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide. Cette peine ne peut être appliquée qu’en vertu d’un jugement définitif rendu par un tribunal compétent. » Amnesty International reconnaît que les États ont le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.