Écrire Ziad Fakraoui (h), 27 ans

MDE 30/009/2008 - AU 189/08 Ziad Fakraoui est détenu au secret et court le risque d’être torturé et de subir d’autres mauvais traitements. Des hommes en civil l’ont arrêté le 25 juin dans la matinée à son domicile familial dans la capitale, Tunis. Ils se sont présentés comme des responsables des services de sécurité et ont déclaré à la mère de Ziad Fakraoui qu’ils l’emmenaient au ministère de l’Intérieur. Sa famille n’a pu obtenir aucune information à son sujet depuis lors. L’arrestation de Ziad Fakraoui fait suite à la publication récente, par Amnesty International, d’un rapport intitulé Au nom de la sécurité : atteintes aux droits humains en Tunisie (MDE 30/007/2008), qui attirait l’attention sur la détention de Ziad Fakraoui entre 2005 et 2007. Les responsables des services de sécurité qui ont procédé à son arrestation n’avaient pas de mandat d’arrêt et ont refusé d’expliquer à la mère de Ziad Fakraoui pourquoi ils l’emmenaient avec eux. La législation tunisienne prévoit que les forces de sécurité doivent avoir un mandat d’arrêt pour procéder à une arrestation et que ce mandat doit indiquer le motif de l’arrestation. Quelques heures plus tard, deux autres responsables des services de sécurité se sont présentés au domicile familial et ont demandé à voir Ziad Fakraoui. Sa mère leur a dit qu’il avait été emmené au ministère de l’Intérieur. Le jour suivant, deux officiers de la Garde nationale se sont rendus à leur tour au domicile familial et lui ont demandé eux aussi où se trouvait Ziad Fakraoui. Aux termes de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.