Écrire Pervez Imroz (h), avocat et défenseur des droits humains

ASA 20/015/2008 - AU 190/08 Le 30 juin, le domicile de Pervez Imroz, avocat et défenseur des droits humains reconnu dans l’État de Jammu-et-Cachemire, a été attaqué à l’arme à feu et à la grenade. L’attaque a été menée par huit à 10 personnes ; il pourrait s’agir d’agents des Forces centrales de réserve de la police et du Groupe des opérations spéciales du Cachemire. La vie de Pervez Imroz est peut-être en danger. L’attaque du domicile de Pervez Imroz, situé à huit kilomètres de la ville de Srinagar, s’est produite à environ 22 h 00, alors que sa famille s’apprêtait à se coucher. Pervez Imroz s’est inquiété lorsque quelqu’un a frappé à la porte et lui a demandé de sortir. De crainte d’un danger, Pervez Imroz a appelé à l’aide son frère, Sheikh Mushtaq Ahmad, qui habite dans la maison voisine. Son frère a allumé une torche afin de voir les attaquants, mais ils lui ont crié de l’éteindre. Un coup de feu a ensuite été tiré et a failli toucher le neveu de Pervez Imroz. Les assaillants ont ensuite lancé une grenade dans le jardin de la maison et ont tiré deux coups de feu en l’air, blessant légèrement un voisin. Puis ils se sont enfuis dans des véhicules blindés et des jeeps. Après l’attaque, Pervez Imroz s’est aperçu que les lampadaires le long du chemin menant à son domicile avaient été détruits volontairement. Sa famille s’est installée chez un ami à cause des craintes pour leur sécurité. Le 1er juillet, il s’est rendu dans un poste de police voisin et a déposé une plainte au sujet de cette attaque. Cette agression constitue (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse