Écrire Francisco Hurtado (h) ; "El Pipe" (h, identité réelle inconnue) ...

... ainsi que les autres membres de communautés d’origine africaine vivant à Olaya Herrera, dans le département de Nariño. Deux personnes tuées : Willinton Riascos (h) ; Tailor Ortiz (h) AMR 23/025/2008 - AU 196/08 Deux hommes ont été victimes d’une disparition forcée et deux autres tués par des paramilitaires dans la municipalité d’Olaya Herrera du département de Nariño, dans le sud-ouest de la Colombie. Une poussée de violence paramilitaire pousse les habitants des environs, issus pour la plupart de communautés d’origine africaine, à fuir leur foyer par crainte de mourir. Le 14 juin, des membres des Milices paysannes d’autodéfense de Nariño (ACN), un groupe paramilitaire, ont fait irruption à San José de la Turbia, un hameau de la municipalité d’Olaya Herrera. Ils ont séparé les hommes des femmes et les ont forcés à se tenir debout devant l’église. Les paramilitaires les ont avertis que la marine colombienne se trouvait à proximité et qu’ils travaillaient ensemble. Ils ont ensuite appelé Tailor Ortiz, un membre de la communauté. Lorsque celui-ci a levé la main, les paramilitaires ont lancé : « Celui-ci, on le tue tout de suite ». Ils l’ont ligoté et, après avoir renvoyé toutes les femmes chez elles, y compris l’épouse de Tailor Ortiz, lui ont tiré trois balles dans la tête. Puis ils ont déclaré à ceux qui étaient présents : « Ça, c’est pour que vous compreniez qu’on ne plaisante pas, on parle sérieusement. À chaque fois qu’on viendra, ce sera pour quelqu’un d’autre. » Il s’agit du dernier cas en date d’une (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition