Écrire Hasan Younis Qasem (h), 26 ans, étudiant

MDE 24/019/2008 - AU 201/08 Hasan Qasem, militant en faveur de la démocratie, a été convoqué le 9 juillet dans les locaux de la Direction des renseignements généraux (ou Sûreté de l’État), à Kafr Sousseh, un district de Damas, et semble y être détenu au secret depuis lors. Cet homme risque très fortement d’être torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et d’association. Hasan Qasem est membre de la Déclaration de Damas pour le changement national démocratique, un groupement d’organisations favorables à la démocratie. De nombreux membres de ce groupement ont été arrêtés depuis sa réunion du 1er décembre 2007, au cours de laquelle un comité directeur a été élu. La plupart de ces personnes ont été libérées au bout de quelques jours ; Hasan Qasem est la quatorzième dont Amnesty International apprend le maintien en détention. L’organisation ignore le lieu où se trouve l’un des hommes détenus, mais sait que 11 autres hommes sont détenus à la prison d’Adhra, près de Damas, et que la seule femme détenue se trouve à la prison pour femmes de Douma, également près de la capitale syrienne. Hasan Qasem est étudiant en quatrième année à la faculté des lettres de l’université d’Alep. INFORMATIONS GÉNÉRALES Le gouvernement syrien a lancé une campagne de répression contre la Déclaration de Damas pour le changement national démocratique une semaine après sa réunion du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse