Écrire Habibur Rahman (h)

... Secrétaire général de la Myanmar Ethnic Rohingyas Human Rights Organisation Malaysia (MERHROM, Organisation malaise de défense des droits humains des Rohingya du Myanmar) ; "Harun" (h), Secrétaire délégué à l’information de la MERHROM ; Environ 250 personnes, dont plus de 100 réfugiés et demandeurs d’asiles de l’ethnie des Rohingya, originaire du Myanmar ASA 28/003/2007 - AU 206/07 Dans la matinée du 5 août, des membres des forces de sécurité, secondés par une centaine de volontaires civils, ont lancé un raid sur les communautés de Selayang et de Gombak, près de la capitale de la Malaisie, Kuala-Lumpur. Environ 250 migrants ont été arrêtés au cours de l’opération. Parmi eux se trouvaient quelque 90 demandeurs d’asile et au moins 22 personnes reconnues comme des réfugiés. Tous sont des Rohingya originaires du Myanmar, dont Habibur Rahman et un homme connu sous le nom de « Harun », deux responsables de l’organisation non gouvernementale Myanmar Ethnic Rohingyas Human Rights Organisation Malaysia (MERHROM, Organisation malaise de défense des droits humains des Rohingya du Myanmar). Ces personnes se trouvent actuellement dans trois camps de détention pour immigrants. Les réfugiés et les demandeurs d’asile risquent d’être renvoyés de force au Myanmar, où ils pourraient être torturés ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Habibur Rahman, « Harun » et au moins 20 autres personnes ont été reconnus réfugiés par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). D’après son témoignage, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse