Écrire Plusieurs centaines de migrants, de demandeurs d’asile et de réfugiés

MDE 12/025/2007 - AU 202/07 Amnesty International craint pour la vie d’un très grand nombre de migrants, de réfugiés et de demandeurs d’asile qui tentent chaque jour de passer la frontière égyptienne pour entrer en Israël. En effet, des responsables de l’application des lois recourent à la force de manière abusive dans cette région. Ainsi, selon les informations recueillies, deux hommes apparemment originaires du Soudan ont été tués dans la nuit du 1er août 2007 ; les forces de sécurité égyptiennes les auraient abattus alors qu’ils tentaient de traverser la frontière. Selon des sources officielles égyptiennes, aucun coup de feu n’a été tiré mais deux hommes ont été arrêtés par la police des frontières égyptienne le 2 août et l’un d’eux serait gravement blessé. Amnesty International est préoccupée à l’idée que l’Égypte et Israël envoient dans cette région des responsables de l’application des lois qui n’ont pas été formés au maintien de l’ordre, et que la vie d’autres migrants, réfugiés et demandeurs d’asile pourrait par conséquent être en danger. L’usage excessif de la force par les autorités égyptiennes a augmenté ces dernières semaines. Ainsi, une Soudanaise est morte le 22 juillet. D’après certaines sources, elle avait été blessée par balle par les forces de sécurité égyptiennes alors qu’elle tentait de traverser la frontière israélienne. D’autres Soudanais, dont une petite fille de onze ans, de même qu’une femme venant de Côte d’Ivoire, ont également été blessés lors des tirs. Par ailleurs, 22 autres personnes originaires du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse