Écrire Fariba Kamalabadi Taefi (f) ; Jamaloddin Khanjani (h) ...

... Afif Naeimi (h) ; Saeid Rezaei (h) ; Behrouz Tavakkoli (h) ; Vahid Tizfahm (h) ; Mahvash Sabet (f) ; membres de la communauté baha’i MDE 13/109/2008 - Action complémentaire sur l’AU 128/08 (MDE 13/068/2008, 15 mai 2008) Les sept personnes nommées ci-dessus, toutes membres de la minorité religieuse baha’i, ont été inculpées d’infractions décrites en termes vagues, en lien avec la sécurité nationale. Selon la presse, le procureur adjoint de Téhéran a affirmé qu’ils avaient « avoué » être à l’origine de la création d’une organisation illégale en Iran, prenant ses ordres auprès d’Israël et d’autres États, et ayant pour but de détruire le régime islamique. Pour Amnesty International, les charges sont politiquement motivées et les personnes incarcérées sont des prisonniers d’opinion, détenus uniquement en raison de leurs convictions ou des activités qu’ils mènent pacifiquement en faveur de la communauté baha’i. Une représentante de la Communauté internationale baha’i auprès des Nations Unies a rejeté les allégations des autorités et a déclaré que « des insinuations de collusion avec l’État d’Israël sont catégoriquement fausses et trompeuses ». Six responsables d’un groupe qui gère les affaires religieuses et administratives de la communauté baha’i en Iran (Fariba Kamalabadi Taefi, Jamaloddin Khanjani, Afif Naeimi, Saeid Rezaie, Behrouz Tavakkoli et Vahid Tizfahm) ont été arrêtés après que des agents du ministère du Renseignement ont effectué une descente chez eux le 14 mai à l’aube. Une septième personne, Mahvash Sabet, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir